Martine Wijckaert

Forêts paisibles (vaudeville mythologique)


Alexandre Trocki, Véronique Dumont © Hichem Dahes
Juin 2021
Théâtre la Balsamine

Ecrit pour Alexandre Trocki, Véronique Dumont et Héloïse Jadoul, Forêts paisibles porte à la scène un trio familial, affligeant de médiocrité, télescopé par le jeu du fantasme, dans un monde archaïque où les interdits du meurtre et de l’inceste ne sont pas encore tout à fait clairement démêlés, cependant que jouant sur la corde raide d’une mythologie n’offrant plus que la pacotille d’elle-même, comme si le cadre de celle-ci aujourd’hui ne saurait être autre que galvaudé.
En laissant s’infiltrer la mythologie velue dans la tuyauterie bas de gamme des classes moyennes, cette pantalonnade traite de la dégénérescence et s’empare pour la raconter des mécanismes du vaudeville où l’absurde le dispute avec la trivialité la plus plate. Mais ici, la gaudriole conduit les protagonistes jusqu’à la transgression absolue, soit l’assassinat perpétré par les géniteurs sur leur progéniture.

Avec : Véronique Dumont, Héloïse Jadoul, Alexandre Trocki
Écriture et mise en scène : Martine Wijckaert
Assistante à la mise en scène et aux accessoires : Astrid Howard
Dramaturgie : Sabine Durand
Scénographie et accessoires : Valérie Jung
Lumières : Stéphanie Daniel
Conception des costumes et réalisation : Laurence Villerot et Virginie Breger
Création et régie son : Thomas Turine
Direction technique : Mathieu Bastyns
Régie générale et régie lumières : Olivier Vincent
Régie plateau : Sandrine Nicaise
Construction : Mathieu Bastyns, Boris Dambly, Sandrine Nicaise, Eugénie Obolensky, Didier Rodot, Vincent Rutten, Olivier Vincent et l’équipe technique de la Balsamine
Traitement du motif : Hichem Dahes
Inspiration du motif de la tapisserie : Stag Hunt near a Pool gravure de Sadeler, d’après Roelandt Savery
Production : Théâtre la Balsamine
Coproduction : La Coop asbl et Shelter Prod
Soutiens : taxshelter.be, ING et Tax-shelter du gouvernement fédéral belge