Martine Wijckaert

de l’amour à la solitude

Mademoiselle Julie



© Danièle Pierre
Septembre 1993
Théâtre de la Balsamine


Mis en perspective selon le décor naturel d’un vrai extérieur nuit, ce travail, basé sur l’instinct et l’animalité convoie la hiérarchie sociale jusque dans la blancheur mortelle de l’aube.



- Auteur : August Strindberg
- Acteurs : Dominique Grosjean, Marc Schreiber, Estelle Marion et le chien Nelson (sous la direction de Isabelle Jacobs)
- Assistante : Astrid Howard
- Scénographie : Valérie Jung
- Assistante scénographie : Laurence Villerot
- Costumes : Christian Macé
- Son : Raymond Delepierre
- Lumières : Stéphanie Daniel
- Accessoires : Albin de Wasseige, Polo Becker, Astrid Howard
- Construction du décor : Didier Haesendonckx, Benoit Lavalard, Bartolomé Gomila, Laurence Villerot, Atelier Michel Mandoux
- Régie général : Didier Haesendonckx
- Régie plateau : Laurence Villerot, Benoit Lavalard, Didier Haesendonckx
- Régie lumière : Colin Legras
- Régie son : Dominique Baguette